fbpx

Après avoir lu cet article, j’espère vous avoir inspiré, mais aussi vous avoir conforté dans votre idée de créer votre business en ligne. L’idée n’est pas tant de vous présenter des business dont vous n’avez jamais entendu parlé ; car je sais que tout existe déjà, sous une forme ou une autre. Mais j’espère avoir motivé celles qui souhaitent lancer leur business et devenir infopreneuses. Comment ?! Ben en les confortant dans leur idée de lancer l’idée de business qui leur trotte dans la tête depuis un moment. Imaginez avoir un petit capital à investir, une idée de business (dont je parle ou non dans cet article) ; une envie d’entreprendre que vous arrivez de moins en moins à contenir. Et que malgré tout ça, ben y’ait toujours pas ce déclic ! Ce moment où vous vous dîtes: “J’y vais ! Tant pis si je me plante …!”. Pourquoi ? Parce que vous avez ces blocages qui vous retiennent. Que ce soit la peur de l’inconnu, de l’échec ou de vous présenter sous un angle, sous lequel même vos proches les plus intimes ne vous connaissent pas, car votre envie d’entreprendre, vous l’avez enfouie en vous pendant plusieurs mois ou plusieurs années. J’écris mes articles pour vous inspirer et vous dire de foncer, car en affrontant ces blocages on se rend obligatoirement compte qu’y a une jolie récompense derrière. Vous la voulez votre jolie récompense ?! J’ai écrit un article où je vous présente 5 idées de petits commerces en ligne à monter avec moins de 10 000€. Il est disponible: ici !

Vous cherchez à démarrer un petit business, mais n’avez pas assez d’argent pour vous lancer ?! Pas d’économies ? Pas la possibilité de vous faire financer par un organisme bancaire ? Pourtant il vous faudrait juste un petit coup de pousse ! Imaginez pouvoir enfin lancer ce projet de business dont vous rêvez tant. Comment ? Grâce au coup de pouce d’un organisme reconnu d’utilité publique. Il est spécialisé dans le financement de petits projets d’entreprises. Cette aide peut aller de 500€ à 10 000€. Je vous aide à obtenir ce coup de pouce. M’aider à obtenir ce financement !

1. L’édition de logiciels/applications Saas

Le mot Saas ne vous parle peut-être même pas ! Ben sachez qu’il existe et qu’il permet des miracles à votre business et à celui de vos clients. En gros, une appli ou un logiciel Saas, va être l’idée de proposer un service sous forme de logiciel ou d’application web. Les clients en retour vont vous payer un abonnement pour pouvoir l’utiliser. Je vous vois déjà me dire: “Mais Xavier, je ne suis pas ingénieur ou programmeur et j’y comprends rien là-dedans !”. Et alors ?! Généralement, les fondateurs de boîtes Saas ne sont pas spécialement d’excellents programmeurs, mais ils ont une idée ou une vision qu’ils font réaliser à des freelances. Et là encore, pas de panique, y’a des pays qui sont d’excellents fournisseurs d’ingénieurs de qualité et à des coûts intéressants comme les pays de l’est ou d’Asie. Veillez tout de même à bien structurer votre business, de manière à avoir le meilleur encadrement possible de vos équipes, qui ne sont pas des plus autonomes dans certaines des régions que je vous ai cité.

2. Le consulting en marketing digital

Le marketing, on en aura toujours besoin ! Autant vous dire que créer un business dans ce domaine d’activité reste un bon investissement sur le moyen et long terme. Les revenus générés par ce secteur vous permettra largement de dépasser les revenus à 6 chiffres en quelques années. Veillez à choisir la meilleure niche et les meilleurs clients. L’inconvénient: une concurrence énorme. De grandes opportunités attirent la concurrence. De plus, c’est un secteur où les changements sont réguliers. Donc si vous avez du mal à vous faire une clientèle régulière, vous allez peiner à développer votre activité. Soyez juste à l’affût des opportunités, qui pullulent d’années en années dans ce domaine et qui ne cesseront de taper à votre porte.

Annonce: Hello Bank vous offre la possibilité de réaliser votre projet dès maintenant, grâce à un crédit à la conso. Possibilité d’emprunter de 5000€ à 75000€ (sur 13 à 46 mois). Pour commencer à réaliser votre projet, effectuez gratuitement une simulation d’emprunt sur le site de la banque: Effectuer une simulation de crédit !

3. La formation en ligne (niche rentable)

Évidemment, le rôle de l’infopreneur au sens littérale, c’est de vendre des produits d’information. Alors c’est pas vraiment un scoop que vous allez pouvoir générer des revenus à six chiffres avec cette méthode en étant une infopreneuse. Ici, je parle bien de choisir une niche, mais pas n’importe laquelle ; une niche rentable et avec une cible à très fort pouvoir d’achat. Ce type de niche existe en quantité et n’attend qu’à être investi. J’ai d’ailleurs écrit un article sur comment trouver une niche rentable. Il est disponible: ici. Avec la formation en ligne, vous allez pouvoir développer un type de business qu’on appelle business scalable. C’est-à-dire de démarrer votre business avec un capital de départ peu élevé, mais qui va vous permettre de générer un revenu de plus en plus conséquent.

4. L’affiliation à grosses commissions

Quand on souhaite démarrer un business et qu’on entend parler d’affiliation, on a souvent une question qui nous vient à la l’esprit: “Ca m’a l’air intéressant, mais est-ce que ça marche vraiment ?! Les entreprises qui proposent l’affiliation respectent-elles vraiment leurs partenaires affiliés ? Ca rapporte vraiment de l’argent ?”. Et sachez que oui, ça reste un type de business qui peut vous générer un revenu à six chiffres. Vous devez toutefois respecter certaines conditions. Veillez à être un marché avec des clients potentiels qui ont un gros pouvoir d’achat ; à avoir un moyen pérenne de vous générer des leads ; et à faire de l’affiliation avec des entreprises sérieuses et qui rémunèrent correctement leurs partenaires. On parle bien de vous générer des revenus à six chiffres, donc soyez réalistes et ne vous laissez pas tenter par des promesses trop belles pour être vraies.

5. L’achat de sites internet rentables

Et oui, on fait aussi du business en achetant des business. L’objectif de cette méthode va être d’acheter des sites internet (blogs, boutiques en ligne qui tournent en automatique). Vous allez ensuite, percevoir le chiffre d’affaires de vos sites internet à travers votre activité principale. C’est un type d’activité technique, qui demande d’avoir une connaissance de certaines catégories de business en ligne, que vous allez acquérir et un certain goût du risque. Il est pas question d’acquérir des sites qui sont sur la pente descendante, mais d’en acquérir qui ont déjà un gros chiffre d’affaires ou qui stagnent. Vous allez pouvoir utiliser un certain nombre de stratégies pour décupler les ressources que vous y consacrez ou changer de cap si nécessaire afin d’optimiser au maximum le chiffre d’affaires que chacun vous ramène individuellement.

Author

Votre avis est super important

Résoudre : *
20 × 3 =