fbpx

Les filles, si vous lisez cet article, c’est que vous envisagez (ou du moins vous pensez à l’idée) d’ouvrir votre boutique en ligne. Et vous voulez le faire sans stock. C’est pas une si mauvaise idée quand on y pense ; vous avez les avantages d’un commerce en ligne sans certains de ses gros désavantages. Mais ce type de commerce comporte un ensemble de pièges à éviter, si vous voulez pas vous retrouver à rembourser plus de la moitié de vos clients ou à changer de fournisseurs en plein milieu de votre activité ! Je vais vous présenter 3 pièges à éviter quand vous souhaitez lancer une activité de vente en ligne sans stock. Ps: j’ai écrit un article pour où je vous présente 5 idées de petits business à lancer avec 100€ en poche. Il est disponible: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur Vitrine, une plateforme qui va vous permettre d’acheter et de revendre des chaussures de marque aux meilleurs prix. En gros, elle marche un peu comme Vinted, mais sans les inconvénients qu’on connait tous: interdit aux micro-entrepreneurs ! Le but est de vous permettre de développer votre petit business (sans grosses contraintes) et de vous générer un revenu régulier sur la plateforme. Lancez-vous avec Vitrine !

1. Choisir un mauvais fournisseur

Si vous souhaitez vous lancer dans le e-commerce, vous ne savez peut-être pas encore comment sélectionner vos fournisseurs. Vous allez regarder en premier les tarifs des fournisseurs, les quantités minimum qu’ils proposent de vous fournir et ce genre d’informations. Pas facile d’évaluer un fournisseur quand on n’a pas la possibilité d’aller sur Tripadvisor et de consulter l’avis de leurs clients lol. Mais vous savez qu’y a d’autres critères de sélection auxquels on ne pense pas au départ ?! Je vais pas vous les exposer ici, mais faites très attention à ceux-ci dans la sélection de vos partenaires.

2. Ne pas tester les produits

Si vous souhaitez vendre des produits que vous n’avez pas en stock, vous allez sûrement être tentée de les envoyer directement à vos clients sans les tester. Alors à moins de connaître vos fournisseurs depuis des années et d’être sûre de la qualité de leurs produits (preuve à l’appui), contrôlez toujours chacun des produits qui seront envoyés à vos clients. Car vous êtes une petite e-commerçante et un avis négatif sur l’un de vos produits peut faire fuir les quelques clients qui auraient envie de vous faire confiance.

Annonce: Pour celles qui souhaiteraient lancer leur petite boutique en ligne, je vous recommande Shopify ! C’est la plateforme la plus recommandée pour la vente en ligne et qui va vous permettre de créer gratuitement votre eshop, de le personnaliser et de le mettre en ligne en 2-3 jours. Démarrer ma boutique sur Shopify !

3. Continuer à vendre sans stock

Et oui, étonnant hein ?! Ben je suis désolé de vous casser votre délire, mais au bout d’un moment, il va falloir investir dans du stock. Car c’est un avantage de ne pas en avoir, car ça vous permet de tester votre activité à moindre risque et de la développer. Mais pour la faire passer un cap, il faudra fournir un produit de très bonne qualité, et il sera de plus en plus difficile de la contrôler, plus vous faites de ventes sans stock. En plus, vous allez être confrontée à des problèmes de logistique que vous n’aviez pas au départ dû à l’augmentation de vos ventes, donc plus de risques de plaintes et d’insatisfaction de vos clients. En gros, investissez dans du stock quand vous faites du chiffre d’affaires.

Annonce: Hello Bank vous offre la possibilité de réaliser votre projet dès maintenant, grâce à un crédit à la conso. Possibilité d’emprunter de 5000€ à 75000€ (sur 13 à 46 mois). Pour commencer à réaliser votre projet, effectuez gratuitement une simulation d’emprunt sur le site de la banque: Effectuer une simulation de crédit !

Author

Votre avis est super important

Résoudre : *
27 − 11 =