fbpx
Idées de business

5 idées d’entreprises à créer quand on est une femme

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Pour celles qui me suivent depuis un moment, vous savez que mon truc c’est de vous proposer des idées de business rentables que vous pouvez facilement mettre en place ! Mes idées sont des idées de création d’entreprise, que j’ai moi-même monté ou dont j’ai eu vent et qui affichent une rentabilité assez intéressante. Je cherche toujours à vous proposer des idées un peu outside of the box, différentes des idées classiques dont on nous parle en général. Mais parfois c’est juste de petites idées de business classiques qui marchent. Ici je veux vous présenter des idées de petits business originaux et qui fonctionnent. Ps: j’ai écrit un article où je vous présente 5 idées d’activités dans le coaching à monter. Il est disponible: ici !

💶📈👗👚 Je vends mon business en ligne de print on demand (annonce) ! Gagnez de l’argent avec un business en ligne de print on demand clé en main (site Ecommerce, backoffice). Contactez-moi seulement si vous êtes intéressé. Paiement en plusieurs fois possible. En savoir plus sur le business >>

1. Être une apporteuse d’affaires

Quel est le type de business, en dehors du consulting, qui rapporte de l’argent sans avoir besoin d’investir des sommes considérables ? Ben c’est le business des apporteurs d’affaires. C’est un business dont peu de personnes parlent, car on vous parlera presqu’exclusivement de ce qui brille et pas trop du reste. Et pourtant, vous savez que ce business est l’un de ceux qui rapportent le plus (en fonction de la branche dans laquelle vous vous situez). Il est existe des apporteurs d’affaires dans tous les secteurs d’activité: la banque, le BTP, le marketing, … etc. À vous de trouver celui qui vous correspond le plus et dans lequel vous pouvez avoir de bons résultats. Les apporteurs d’affaires sont payés à la commission et souvent sur des montant assez élevés (en fonction du secteur d’activité).


2. Monter un business Saas en BtoC

Ce type de business sera plus à destination des femmes avec un penchant pour tout ce qui est technologique etc. Pas de panique, je vous parle pas d’investir plusieurs millions d’euros et de recruter les meilleurs ingénieurs pour monter ce type de business, je vous expliquerai comment faire simplement. Mais déjà, je vais vous expliquer rapidement ce qu’est un business Saas. En gros, c’est des applications web ou logiciels qui fournissent un service à vos clients. Là encore, ça peut faire peur, mais un simple site internet qui permet de résoudre la problématique de vos clients est un Saas. Je me souviens de l’époque où les business du type service liés à Instagram fonctionnait. Y’avait pas besoin d’être un ingénieur ou d’avoir beaucoup de fonds à investir. Non, car il existe pas mal de marketplace qui permettent d’acheter ce type de produits a des coûts assez intéressants et de proposer des services Saas, à vous de vous renseigner !


3. Être une influenceuse

C’est peut-être le type d’activité qui demande le moins de ressources financières, mais le plus de ressources: en terme de temps. Mais c’est un investissement qui en vaut le coût ! Car les possibilités restent infinies en terme de business. À vous de choisir le type d’influenceuse que vous souhaitez être et de mettre en place une stratégie plus ou moins agressive pour le devenir. Et ici, je vous parle de devenir une influenceuse professionnelle. Une qui a une réelle entreprise et se génère du chiffre d’affaires via ses activités: que ce soit de l’affiliation, du marketing d’influence, e-commerce ou vente de formations. Le tout est d’être capable d’arriver à vous créer votre petite tribu et de répondre à ses problématiques. Pour info: l’activité d’influenceuse à beaucoup évolué et aujourd’hui, tout le processus de la création de votre audience à la génération de votre premier chiffre d’affaires s’est professionnalisé. Faites attention à ne pas faire confiance à n’importe quel professionnel, formateur ou coach qui vous proposera de vous aider à monter ce type d’activité.


4. Devenir rédactrice web

C’est une idée de business que j’ai hésité à mettre tant elle est populaire. Et vous le savez peut-être pas, mais quand un business est populaire, ben je le déconseille. pourquoi, parce qu’à chaque fois qu’une activité est confrontée, ben y’a un risque que le marché soit saturé à plus ou moins long terme. Et le soucis avec les business en ligne de ce style, c’est qu’il est facile d’y accéder. Donc tous le monde peut en monter un, du moment où il sait aligner deux mots en français. Alors vous allez être en compétition avec des concurrents de qualité médiocre et qui ont une politique de pénétration, c’est-à-dire d’obtenir le maximum de clients en baisant leurs prix. Vous ne voulez pas bosser plus pour toucher moins … Et à celles qui pensent qu’y aura toujours des clients prêts à payer plus pour vos services du moment où ils sont de qualité, sachez que ceux qui vendent à bas coûts sont aussi capable de faire de la qualité donc ne vous voilez pas la face. Alors pourquoi vous conseiller ce business ? Car je pense que comme tout business, il sera amené à changer et que les clients voudront plus que de la simple rédaction. Ce qui permettra de mettre des barrières à l’entrée et d’obtenir des clients prêts à payer plus. Donc à celles que ça intéresserait n’hésitez pas à y aller (à côté d’un emploi de salariée) en espérant que le secteur d’activité soit porteur à l’avenir et non pas l’inverse.


5. Vendre des Macbook d’occasion

Voici un business que j’ai exercé et que je regrette de ne pas avoir approfondi. Il s’agit de l’achat-revente de macbook d’occasion. C’est un type d’activités qui demande d’avoir un petit investissement à mettre dans les appareils et qui comporte un certain risque, mais qui rapporte beaucoup. À l’époque où j’étais dans ce business, je peux vous dire que je vendais mes articles sous 24h max, après les avoir mis en vente dans les sites de vente spécialisés (Ebay ou Leboncoin). Le risque: vous achetez des articles d’occasion à des particuliers, souvent à l’étranger et sans avoir vu l’article. Donc il faut que celui-ci ne comporte pas de vices cachés volontairement par le vendeur. Ensuite, votre marge ne dépasse pas un certain montant (entre 100 et 500€ en fonction du modèle). En gros, les clients veulent acheter un produit d’occasion deux fois moins cher que le prix neuf. Donc vous devez l’obtenir encore moins cher auprès de votre acheteur. Les négociations peuvent être compliquées, car on parle de produits Apple reconnus d’assez bonne qualité.

Votre avis est super important