fbpx

Pas facile de trouver une idée pour créer un business à Bali. Je reviens de voyage à Bali, et je reviens la tête pleine de souvenirs, de bons moments et surtout d’idées de business, donc pas de panique ! Car Bali est une région pleine d’opportunités que vous souhaitiez monter une petite ou moyenne entreprise. Je vais pas vous parler des démarches administratives et autres procédures, tout simplement parce que j’ai aucune expertise là-dessus et vous invite à consulter un expert directement sur place. Il vous aidera à y voir plus clair en ce qui concerne la création de l’entreprise et l’acquisition de visa spécifique. Je vais aussi donner des idées de business à ceux qui ne souhaitent pas s’installer là-bas, mais qui souhaitent importer parce exemple des produits de là-bas. Car le moindre petit élément typique de là-bas est une opportunité de business. Je vais vous présenter dans l’article 5 idées de business à monter à Bali. Ps: j’ai écrit un article où je vous présente 5 idées de business à monter au Maroc. Il est disponible: ici ! Pour celles qui désireraient entrer en contact avec des entrepreneurs (qui exercent sur Bali ou les alentours) et qui se feraient un plaisir de vous renseigner, contactez-moi par e-mail: xavier@entrepreneusecreative.com.

Rencontrez l’amour parmi des milliers d’entrepreneurs sur ATTRACTIVE WORLD (annonce) ! Vous êtes célibataire et souhaitez rencontrer un entrepreneur qui vous ressemble ?! Pourquoi ne pas essayer Attractive World. Pour en savoir plus, inscrivez-vous gratuitement sur leur site. M’inscrire gratuitement ici !

1. Une maison d’hôtes pour touristes francophones

J’en parle ici, car c’est un type de business qui est très répandu à Bali et qui a encore de beaux jours devant lui. En effet, on s’est fait accompagner d’un guide local pendant notre séjour à Bali. Et il s’avère que notre guide parlait parfaitement le français et connaissait même des mots du langage courant comme « cul-de-sac », « bouchons » et pleins d’autres. Des mots que je ne connaissais même pas moi-même avant d’avoir quitté la Guadeloupe pour la métropole. On lui a demandé d’où venait ce français presque parfait et il nous a expliqué avoir travaillé pour des français assez âgés qui tenaient une maison d’hôtes. Ils ont du quitter le pays pour raison de santé, mais l’affaire tournait bien. Et en y regardant de plus près, les français représentent une forte proportion des touristes à Bali, avec les australiens et d’autres régions et l’hébergement est un élément auquel vous ne pouvez pas échapper quand vous êtes un touriste. Il n’est pas possible de monter un business de ce type sans s’associer avec un local.

2. L’export de meubles d’inspiration balinaise

La religion a une part importante dans la culture balinaise ; ainsi que la nature. Les dieux et déesses hindouistes et les différents éléments de la nature comme le soleil, l’eau et la terre sont souvent représentés dans l’architecture locale. Les meubles n’y échappent pas. C’est ainsi que vous pouvez visiter des habitations locales faites de portes en tek avec des motifs traditionnels ou de chaises en bois typiques de là-bas. En interrogeant un artisan d’une région spécialisée dans la fabrication de ces portes en bois (et oui, là-bas chaque région a sa spécialité) ; ben je me suis aperçu qu’elles étaient pour la plus part à destination de l’Europe, l’Allemagne plus précisément. Mais c’est un type d’architecture qui peut très bien plaire à une clientèle française. Les balinais utilisent beaucoup le bambou comme matériau. Ça peut aussi être une idée de meubles à importer avec un positionnement ecofriendly pourquoi pas.

Annonce: Hello Bank vous offre la possibilité de réaliser votre projet dès maintenant, grâce à un crédit à la conso. Possibilité d’emprunter de 5000€ à 75000€ (sur 13 à 46 mois). Pour commencer à réaliser votre projet, effectuez gratuitement une simulation d’emprunt sur le site de la banque: Effectuer une simulation de crédit !

3. Un restaurant avec une cuisine fusion franco-indonésienne

Vous vous souvenez de la forte communauté de touristes francophones qu’on retrouve sur Bali ? Vous vous souvenez qu’ils cherchent à être hébergés quand ils préparent leur séjour. Ben sur place, ils cherchent aussi à se nourrir. Et entre nous, je connais peu de touristes qui se sont contentés du restaurant de leur hôtel, ou qui se sont amusés à manger des sandwichs triangles pendant leur séjour, pour économiser de l’argent. Et non, là-bas, le coût pour se restaurer est inférieur à celui qu’on connaît en Europe, alors beaucoup de touristes se retrouvent dans un restaurant local (Warung). Ces mêmes Warung peuvent proposer, en plus de plats locaux, des plats chinois ou japonais et même occidentaux. L’idée ici, serait de non pas proposer des plats occidentaux en plus des plats locaux, mais de réinventer des recettes à destination des touristes francophones et qui mélangent les deux cultures.

4. Un SPA/espace de détente

Je parie que si vous réalisiez un sondage à destination de touristes francophones (avec un pouvoir d’achat) à savoir combien ont déjà effectué au moins un massage dans un SPA, au cours de leur séjour ; vous auriez 100% de réponses positives. Pourquoi ?! Ben comme la restauration, le SPA reste en dessous des tarifs qu’on a l’habitude de voir en Europe ou ailleurs. Mais c’est pas la seule explication. L’autre raison est que des SPA, y’en a pleins les rues. Vous vous dîtes peut-être que: « Ben Xavier, si y’en a beaucoup, pourquoi en ouvrir un énième ?! ». Et c’est une question très pertinente que vous vous posez … je vais vous répondre simplement. D’une la majorité des SPA sont de petits commerces, avec des façades simplistes et un personnel pas spécialement qualifié. Pour trouver un salon avec les standards qu’on connait ailleurs, il faut bien chercher ! Ensuite, y’a une raison qui trompe pas, c’est le fait qu’ils soient tous FULL. Essayez de vous faire masser à n’importe quel moment dans un salon correct et vous verrez qu’ils sont tous bookés, il vous restera plus qu’à prendre rendez-vous pour plus tard, voire le lendemain. Même les salons bas de gamme sont complets à certains moments de la journée, c’est bien qu’y a une demande qui n’est pas encore comblée.

5. Du consulting en freelance

Ici, j’ai souhaité aborder l’aspect freelance. Je vais pas vous donner d’exemples concrets d’activités de freelance que vous pouvez lancer depuis Bali. Car tout dépendra de vos envies, de votre domaine de compétence et de pleins d’autres facteurs. Mais je me devais de vous parler de ce type de business, qui représente une opportunité à Bali. En effet, pas besoin de vous lancer en partant de zéro. Si vous êtes embauché par une entreprise et que votre emploi permet le travail à distance, pourquoi ne pas tenter de vous faire embaucher avec un contrat freelance. Je vais pas vous parler des avantages ou inconvénients de ce statut à Bali. Juste que beaucoup d’entrepreneurs étrangers basés à Bali sont des freelance, car ça représente une opportunité non négligeable si vous souhaitez monter votre propre business et le faire là-bas. Quoi de mieux si vous souhaitez lancer un plus gros business, d’y être déjà implanté de connaître un peu l’éco-système lié à l’entrepreneuriat dans le pays.

Author

Votre avis est super important

Résoudre : *
15 + 26 =